Un peu d’Histoire

Le 30 octobre 1936, le « nouveau collège » d’Ajaccio ouvre ses portes avec près d’un mois de retard. Il porte le nom du cardinal Fesch, oncle de Napoléon Bonaparte, et compte 823 élèves garçons dont 235 internes. Y sont dispensés les enseignements académiques généraux mais aussi techniques, dès 1938, avec l’ouverture d’une classe spécifique.

L’établissement est exceptionnel en termes architecturaux et il se distingue par la beauté de ses ornements, mobiliers, mosaïques et tableaux. Sa position au cœur de la ville et sa situation face à la mer contribuent à faire de lui un édifice incontournable et emblématique d’Ajaccio. D’ailleurs, le collège Fesch se dote d’un blason et d’une devise durant la Guerre. De la célèbre formule de Rabelais, « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme », élèves et enseignants conserveront « Science et conscience ».

Un peu plus de 80 ans plus tard, la cité scolaire Fesch – créée administrativement en 2012 – met tout en œuvre pour être à la hauteur de ce mot d’ordre et se positionne comme la digne héritière de ces temps prestigieux. Elle accueille les élèves, de la sixième à la terminale, dans ce qui est devenu le plus vieil établissement secondaire d’Ajaccio, s’efforçant de construire jour après jour, année après année,  le lien indispensable aux élèves entre patrimoine historique et innovation.